Bee


D-Line Elevation


Trip: D-Line Elevation
Date:   15 et 16/11/08

With:   Roro, Lud, Lolo, Fred, Vainvain, Chris et Ludo
Dénivelé +:   O m
Dénivelé -:   0 m


      Lundi 17 novembre 2008, lendemain de D-Line Elevation 2.       C'est dans un corps meurtri par l'intensité de cette D-Line Elevation 2 que j'écris ces lignes. Un peu de courbatures mais surtout des séquelles de trois énormes boîtes prises le dimanche sur le champ de bosses trashouille du sieur Rodier ! Mais reprenons du début.

      Départ dredi soir après le boulot de Nivéales, 16 bikes de dirt chargés dans les caisses, 16 bikes à tester en un seul week-end, joli challenge ! C'est seulement sadi matin que l'on découvre le shape de D-Line Elevation 2...Roro est tout fier de son boulot, Lud se dit qu'il y a déjà une demi-journée de banaliser pour prendre en main le bouzin et Lolo et Chris blémissent...''l'est où la ligne de chauffe facile dit ?''.

      La technique de Roro est simple, il fait des énormes tas de terre à la mini-pelle dans son jardin et comme c'est inroulable il invite plein de potes pour finir le travail à la main qui lui shape un super champ de bosses pour qu'il puisse rouler seul le reste de l'année. C'est rusée une hyenne, au moins autant qu'un renard.

      Tandis que Chris et Lolo s'amménage une ligne de chauffe digne du nom, Lud et Roro se lance rapidement sur les grosses lignes et autant dire qu'elles engagent ! C'est clair, ce sera difficile de sortir complètement indemme du test des 16 bikes qui nous attend.

      Le Sadi se passe super bien, le retard prît par le shapage matinal et la prise en main des lignes est bien rattrappé l'après-midi. Mais déjà quelques grosses boîtes rappelent le groupe à l'ordre...Roro se fait une splendide éjection ''in the air'' sur une des grosses doubles du trail, Chris nous fait une Randy Mamola los corrones sur le tube supérieur, Lolo passe à deux doigts de la corretionnelle en glissant à la réception du step-down et en rasant de bien beaux rochers, et enfin Fred se met un splendide OTB bien secos sur le gros transfert de D-Line ! On craint le pire vu qu'il sort juste d'une côte cassée et que le médecin lui a dit de reprendre le sport calmement ! C'est vrai le dirt est une activité des plus calme...heureusement de vrais bobos pour personne !

      On rentre au mas à la tombée de la nuit...Vainvain et Ludo nous rejoignent pour une bonne vieille raclette et surtout pour en découdre le lendemain.

      Grômanche, c'est donc au tour de Ludo et Vainvain de découvrir les lignes, cette fois tout est prêt, ça attaque direct. Jusque là j'étais le seul à avoir été épargné par les chutes...jusqu'au moment où je teste ce p... de C...Guidonnage dans les whoops aussitôt terminé par un joli plaquage au sol propre et net ! Ce n'est que le début d'une belle série de trois, la seconde toujours avec le même bike dans les cinq minutes qui suivent. J'accroche une réception de l'avant, magnifique OTB, broyage sur le flat derrière la réception, une main douloureuse, une ! Bon ce bike est super maniable certes... mais ça sert à quoi de l'être autant ? A circuler dans son appart étriqué ? La dernière, avec un autre vélo cette fois mais au même endroit que Fred l'an dernier et acec le même vélo...coïncidence ? Encore une réception accrochée de l'avant conclu là aussi par un splendide OTB + roulé boulé dans la réception...sans mal celui-là. Roro ne voulant pas en rester là au niveau des gamelles, immite aussitôt Lud au même endroit avec le même vélo mais avec un style plus personnel. Ejection du bike en plein vol, la tête la première afin de parfaitement tangenter la réception avec le casque est accessoirement la joue. Fred est fier d'avoir ouvert une brèche dans laquelle s'engouffre Lud et Roro. Freestyler un jour...

      Pendant ce temps, Ludo, Chris, Vainvain et Lolo se défie sur un enchaînement de deux doubles... il y a de l'émulation dans l'air. Ludo réussi l'enchaînement le first, bientôt immité par Vainvain. Chris est à deux doigts de le réussir à plusieurs reprises mais la fatigue ou plutôt l'épuisement auront raison de sa volonté avant qu'il n'y parvienne. Lolo n'éssaiera même pas narguant les autres d'un autain ''oui mais moi j'ai fait le step-down et pas vous''. Et oui les membres de la BC sont tous de terribles enfultes ou adulescant, je ne connais plus le terme scientifique exact.

      En tout cas encore une belle édition de D-Line, elle a tenu toutes ces promesses !



Les bikes
Roro
Fred après sa chute
Lolo
Le patron, c'est lui!
Faut pousser
Lud avec la banane
Lolo sur le step down
Roro
Lud
Fred
Lud


Chris
Lud
Lolo
Roro
Fred
Lud


retour menu


La Bee ConneXion
Copyright © 2006 - Tous droits réservés