Bee


Transvésubienne 2001


Race:   Transvésubienne (La Colmiane-Nice)
Date:   09 et 10 Juin 2001

With:   Lud, Lolo, Chris, Max, et Dom
Site officiel

voir les brèves dans leurs intégralités sur le site avalanchecup.com

      Il faut faire au moins une fois dans sa vie la Transvèsubienne... C'est en Juin 2001 que l'on débarque dans l'arrière pays Niçois pour faire cette classique du VTT. C'est encore le parcours mythique qui part du col de La Colmiane et qui suit en grande partie le GR5 jusqu'à Nice. C'est une course où il n'y a qu'un seul but: faire partie des finishers!

      Ce que l'on ne lit pas dans les brèves, c'est que Lud n'était pas le seul à pointer au départ avec du retard. Lolo, Max, Dom et moi-même l'accompagnaient. Je ne me souviens plus qui avait eu cette brillante idée que de rejoindre le village où nous campions au point de départ sur les bikes afin d'arriver sur la ligne échauffés. En fait, c'est 5 kms de parcours qu'il nous faut rajouter au parcours total de la TransV soit: 75 kms. Des fois que l'on ait pas eu assez des 70 kms de course pour être chaud!
      C'est en approchant de La Colmiane que l'on aperçoit au loin une horde de vététistes qui se lance sur le parcours de course. On se regarde tous, surpris, et l'on regarde nos montres. "Le départ c'est pas tout de suite, c'est dans 5 minutes". On franchit la ligne bon dernier et il faut un certain temps pour revenir sur les derniers coureurs.
      Premier portage, on passe les concurrents un à un. Lud est déjà devant, Dom pas très loin de moi, Max et Lolo juste derrière. On commence les premières descentes, les pilotes sont éparpillés tout le long du parcours. Les dépassements sont faciles, les riders sur cette course ont un super état esprit. Au loin on aperçoit le Brec d'Utelle, sommet mythique du tracé, que l'on atteint par un gros portage. La descente se fait dans les cailloux puis sur un sentier hypertechnique, c'est long et très physique. En arrivant au village d'Utelle, je suis déjà bien entamé. On est même pas à mi-parcours! Sur le single après le ravito, je me retrouve avec Dom. Je sens que l'on roule un cran trop vite mais je me dis que ça va aller mieux dans un moment. On arrive au pied de la montée qui va au village de Levens. Je dis à Dom de ne pas m'attendre. Il fait super chaud et je suis en train d'exploser. J'arrive péniblement à Levens. Ravito. Je me restaure, me repose puis repart difficilement. Les montées deviennent un calvaire, je choppe des crampes. J'avance, pas très vite, mais je progresse...
      Epuisé, je m'arrête sur le bord du chemin pour essayer de récupérer un peu. Les concurrents me passent un à un. Je vois Max qui arrive. "Lolo est loin derrrière? Je vais l'attendre!". Il fait chaud et moi j'ai froid, la chair de poule et je grelotte. J'avale difficilement une dernière barre de céréales.
      Lolo arrive. C'est ma dernière chance pour rejoindre l'arrivée. Je me cale difficilement dans sa roue et essaie de le suivre. Il m'attends en haut des cotes. Les derniers kilomètres sont un calvaire..., puis la dernière descente une délivrance. On lache tout et nous déposons les quelques concurrents qui nous précédent. On arrive dans Nice. Fin de la TransV...
      Il nous faut maintenant faire la liaison jusqu'au parc du chateau pour faire la Super Spéciale. J'arrive dans le parc à pied et Lolo m'a laché. On m'annonce qu'il est trop tard pour la SS et que l'on va avoir un temps imparti pour tous les derniers concurrents.
      Cette fois-ci, c'est bien fini. Quel aventure!


Chris Chris

      La Transvésubienne 2001 c'était:
              Un proloque (15 kms)
              La TransV (70 kms, 3000m de D-, 2000m de D+)
              Une Super Spéciale (2kms)


Max et Chris

      Résultats Transvésubienne 2001:
              Proloque: Lud 16 / Dom 23 / Chris 45 / Max 64 / Lolo 75
              La TransV: Lud 16 / Dom 55 / Max 74 / Chris 86 / Lolo 87
              

Le classement complet


retour

La Bee ConneXion
Copyright © 2006 - Tous droits réservés