Pas de la Ville


   Virée:   Pas de la Ville
   Date:   19 Février 2017

   With:   Lud, Laurent et Xavier

      Message à Xavier sadi soir... partant pour un p'tit tour ? Vouiii, c'est comment chez toi ? Bah ça sèche mais ça doit-être encore praticable... allez feu pour le Vercors, de toute façon faut en profiter ça ne durera pas (plein de larmes dans les yeux là...) Message à Laurent le toulousain, toujours partant.

      Grômanche matin je n'entend pas le réveil... mais le téléphone sonner oui ! Merde, sont devant la maison, ils m'attendent !!!! Je saute dans les fringues mange quelques biscuits sur la route... pas de café, rahhhh c'est dur ! Direction St Andeol, la mecque du couloir... mais la sécheresse des champs du bas nous fait capituler. Direction Gresse, là-bas ça skiera à la voiture...

      Direction le Pas de la Ville, derrière il y a le couloir de l'avion que Xavier n'a jamais fait... on verra bien. Bon bas vu le peu de neige il n'est pas très large mais ça passera... les deux surfeurs laissent sournoisement le skieur faire la trace de montée... hé hooo, z'ont qu'à pas avoir du matos léger les bipèdes !

      Sortie cornichée mais plus raisonnablement que d'hab. Hop, on chausse et en avant pour la descente. Entrée prudente à pied pour Laurent et plus Banzaï (mais calculée quand même hein, là est tout le paradoxe) pour les deux autres zigotos par une courte contre pente qui penche bien. Puis c'est révision du virage sauté dans cette petite couenne, ça ne fait pas de mal.

      En bas du couloir il est encore tôt... on n'est à l'ombre depuis le début... bon, aller prendre le soleil dans l'Agnellerie ne nous fera pas de mal... déjà fait il y a une semaine en poudre en plus... mais c'est pas grave, je ne m'en lasse pas de cette petite montagne à l'ombre du Grand Veymont qui frime à côté juste parce que monsieur est le culmen du Vercors.

      Remontée en crampons directe... et re en avant pour la deuxième descente du jour. Faut viser dans le bas pour slalomer entre de petites barres (et oui le manque de neige encore lui... ou plutôt ces putains de redoux) puis c'est le grand lâchage (et non lynchage, ça c'est différent mais je n'ai pas le temps de développer) dans de belles pentes tranfos à point ! Le bas est naze par un chemin encore gelé mais au moins ça glisse jusqu'à l'auto...

      Vous noterez que les belles photos sont de Xavier, les autres de moi...



retour

La Bee ConneXion
Copyright © 2006 - Tous droits réservés